Le Sud-Est commémore le centenaire de l’armistice [en]

JPEGLe 11 novembre 1918, les forces alliées et l’Allemagne ont signé l’armistice à Compiègne, en France, marquant officiellement la fin de la Première Guerre mondiale. Près de 8,5 millions de soldats sont morts, sur le front ou des suites de maladies. La carte de l’Europe, totalement redessinée, a laissé plusieurs pays en ruines et posé les bases de la Seconde Guerre mondiale.

Les conflits meurtriers de la Première Guerre mondiale ont duré 4 ans. Les Américains ont rejoint les troupes alliées en 1917.

Un siècle plus tard, le 11 novembre 2018, plus de 60 dirigeants internationaux se sont réunis à Paris, sous l’Arc de Triomphe, pour marquer le centenaire de ce qui devait être la « Der des Ders ».

Ici, dans le Sud-Est des Etats-Unis, plusieurs villes et organisations ont également marqué ce centenaire à travers différents hommages.

Samedi 10 novembre, Louis de Corail, consul général de France à Atlanta s’est rendu en Caroline du Nord à l’occasion de la Journée des Vétérans et des commémorations de l’armistice organisées à la Maison de France de Raleigh, ville jumelée avec Compiègne, ville où l’armistice a été signé en 1918. Après avoir assisté à la signature d’une proclamation par le gouverneur Ray Cooper, le consul général et la consule honoraire Marie-Claire Ribeill ont présidé une cérémonie de commémoration qui s’est déroulée à la Chambre de commerce franco-américaine/l’Ecole française/l’Alliance française de Raleigh, en présence de la secrétaire d’Etat Elaine Marshall et de nombreux résidents français.

Plusieurs objets datant de la Première Guerre mondiale issus d’une collection privée ont été exposés ainsi que le nom des 2 194 soldats de Caroline du Nord ayant perdu la vie en France en 1918.

Une plaque commémorative en l’honneur de ces soldats morts en France a été présentée à la secrétaire d’Etat Elaine Marshall et un message du Président Emmanuel Macron a été lu.

« Le 11 novembre 1918, quand vint le temps de célébrer la victoire avec les forces alliées, les soldats français et américains défilèrent côte à côte, après avoir payé un lourd tribu. La solidarité entre nos peuples est un honneur pour nous. C’est pour cette raison que jamais nous ne devons oublier le sacrifice de ceux qui ont fait triompher nos valeurs ; cette commémoration du centenaire en est le symbole » a déclaré Louis de Corail lors de son discours.

Le lendemain, le consul général a assisté, à Atlanta, à la cérémonie officielle de l’Etat de Géorgie pour le centenaire de l’armistice, organisée par Georgia World War I Centennial Commission et Atlanta History Center.

Les cérémonies auxquelles le consulat a participé ne représentent qu’une poignée de l’ensemble des commémorations organisées dans le Sud-Est et plus largement à travers le pays.

Rappelons que les États-Unis ont joué un rôle significatif dans la guerre avec près de 2 millions d’Américains mobilisés, parmi lesquels plus de 116 000 ont perdu la vie.

Dernière modification : 23/11/2018

Haut de page